Je n'ai pas pensé qu'il aurait besoin d'être rassuré.
Je n'ai pas imaginé que mon caractère de cochon pourrait le blesser un jour.
Je n'ai pas pensé que je pourrais lui faire du mal à lui que j'aie tant qui me donne tout son amour.
Je n'ai pas cru qu'il pourrait être un jour agacé par celle qu'il m'a aidée à devenir.

J'oublie parfois de lui dire que je l'aime.
J'oublie parfois de le remercier.
J'oublie parfois de le regarder.

Mais quand je le regarde, je sais que je l'aime malgré toutes les ornières tous les nids de poules qui semblent être de mise sur notre chemin de l'amour que nous découvrons un peu chaque jour qui passe de notre vie. Je souhaite que ce chemin soit le long possible.

Je t'aime