Terme vaste, la féminité caractérise la femme en tant qu’être biologique, mais aussi en tant que genre sexuel par oppositions aux différents aspects de la conditions féminine (mère, jeune fille). La féminité est donc une vertu au sens antique tout comme la virilité.

Chacun a sa perception de ce qu’est la féminité, cela peut être une jupe, un bijou, un rouge à lèvre, des bas autant de détails matériels qui appartiennent aux femmes (en règle générale).Mais c’est aussi les dictats de la mode largement diffusés par les médias.

En effet la publicité joue sur des concepts porteurs tels que : la grâce, le charme, l’élégance, le raffinement, l’éternelle jeunesse, modèle de la mère de famille, de la femme comme séductrice… pour promouvoir la vente de produits qui révèleraient la féminité de la femme libérée

Pour moi c’est prendre du temps pour prendre soin de moi de mon corps me faire belle pour séduire mon homme, pas besoin d’accessoire juste être habillée, parce que le pyjama à midi c’est pas top et même s’il est sexy cela fait plus maman débordée ou j’ai rien fait de ma matinée que femme fatale !

Et puis de temps en temps une jupe, un soupçon de maquillage, j’avoue je  mets au quotidien une paire de boucle d’oreille une montre et un collier pendentif que mon homme m’a amoureusement offert pour la naissance de notre fils. Être belle tous les jours, se faire ultra féminine lors d’une sortie avec mon amoureux (même en famille) juste pour le plaisir de plaire à Lui et aux autres.

La féminité c’est avant tout se sentir femme, pas femme de et pas mère non, juste femme libre, car si je cherche à séduire mon homme chaque jour je cherche avant tout à être bien dans mon corps et dans ma tête cela n’est pas toujours facile mais pas à pas j’ai la conviction que j’y parviendrais. La féminité passe par l’assurance en tant que femme dans tous les rôles qui composent la vie d’une femme.